Adieu la pâte thermique: Artefact utilise désormais des pads thermiques en graphite !

Dans l’espoir de préserver ce qui reste encore de notre belle planète, Artefact ne cesse de faire de la recherche, dans le but de réduire les déchets générés par son activité. Dernière trouvaille : remplacer la pâte thermique par une solution permanente.

A quoi sert la pâte thermique ?

Si vous êtes un habitué de ce blog, vous avez déjà dû lire notre tutoriel pour changer la pâte thermique de sa carte graphique. Pour les autres, sachez que la pâte thermique est, comme son nom l’indique, une pâte visqueuse, dont le rôle est de servir de “joint thermique” entre une puce qui chauffe et son dispositif de refroidissement.

On retrouve donc naturellement de la pâte thermique entre un processeur et son ventirad mais aussi, et ça c’est moins connu, entre le GPU et son ventirad, d’où notre tuto susmentionné.

L’inconvénient majeur de la pâte thermique, c’est qu’elle sèche, et devrait donc être changée tous les 6 mois au mieux, tous les 2 ans au pire. C’est donc une solution peu pérenne, qui génère énormément de déchets (seringues en plastique notamment). Lorsque nous avons découvert qu’il existait une alternative permanente et viable à la pâte thermique, nous avons tout de suite commandé quelques pièces et avons lancé des tests.

Mesdames et messieurs, voici le pad thermique en graphite.

Innovation cooling pad thermique en graphite

Le pad en graphite, une vraie alternative ?

Les pads thermiques en graphite représentent un réel intérêt en théorie. Il n’y a pas de gâchis, pas de risque de faire tomber de la pâte thermique dans le socle du processeur ou dans une autre zone sensible. En termes d’usure, la majorité des constructeurs sont d’accord: un pad thermique bien posé ne vieillit pas.

Les pads thermiques peuvent être achetés en plusieurs tailles, par exemple 31×25 mm pour une RTX 2080 Ti. Mais comme de très nombreux processeurs graphiques ont des tailles bâtardes, l’information la plus intéressante est qu’un pad en graphite peut se découper ! J’ai acheté des pads de 5 x 5 cm volontairement dans le but de tenter un découpage pour un processeur Intel conventionnel de 3 x 3 cm et ça marche ! Autre avantage, les chutes de pad en graphite peuvent être utilisées pour des GPU récents et plus petits.

Nos tests de performances thermiques

Bon, tout ça c’est bien joli, mais pour que le pad thermique en graphite soit une vraie alternative, il faudrait au moins qu’il ait une performance similaire à de la pâte thermique, sinon ce n’est pas un bon investissement. Alors, à votre avis ?

Nous avons testé les performances thermiques d’un pad thermique de chez Innovation Cooling, en comparaison avec de la pâte thermique Arctic MX-4 (une des meilleures pâtes thermiques du marché). Notre processeur est un Intel Core i3-4170, un scénario parfait pour le pad : Les processeurs i3 sont des modèles qui chauffent moyennement et celui-ci n’est pas overclocké. Nous avons monté celui-ci sur un ventirad stock (constructeur) afin de ne pas trop influencer le test. Si le pad en graphite ne fonctionne pas ici, il serait fondamentalement inutile.

Le pad thermique est arrivé dans une poche plastique comme ceux que Thermal Grizzly utilise pour envoyer sa pâte thermique. Un petit manuel à l’arrière de l’emballage explique l’installation (l’avoir à la bonne taille, le placer entre la chose à refroidir et le dissipateur, faire attention à ne pas provoquer de court-circuit, il est réutilisable) ainsi que la nécessité pour le graphite d’être comprimé pour avoir la meilleure performance possible, le pad lui-même est à l’intérieur d’un second couvercle. À ce stade, j’étais sceptique : Peut-on vraiment installer quelque chose d’aussi mince sans le casser ?

Une installation qui demande de la précision

La découpe de la plaquette s’est avérée difficile. Il est facile de découper la surface très légère, semblable à une toile, ce n’est pas le problème. Mais le dimensionner correctement, le placer sur le processeur sans le laisser toucher les restes de pâte thermique et ne pas avoir la possibilité de définir des repères de taille s’est avéré être un processus compliqué. Le résultat de mon retour au jardin d’enfants était bon cependant, sans gaspiller trop de matériel, j’ai obtenu la taille correcte, le dissipateur thermique intégré a été couvert.

A ce stade, j’ai réalisé que le pad thermique serait probablement une solution viable pour Artefact, car nous savons ce que nous faisons, mais pas pour qu’un particulier le monte lui-même, pour lequel une simple erreur de manipulation ferait prendre des risques thermiques à son matériel.

Les mêmes performances que de la pâte thermique !

Après quelques essais, nous avons Céline et moi développé des techniques de pose permettant de réussir à coup sûr son placement de pad graphite !

Une fois notre matériel lancé, les résultats sont sans appel : sur le test processeur de 3DMark Time Spy réalisé en boucle, la température avec un pad thermique en graphite bien posé est identique à celle avec de la bonne pâte thermique.

Mêmes résultats avec les cartes graphiques, les performances thermiques sont au rendez-vous, même si la pose est encore plus compliquée.

Conclusion

A la vue de ces résultats, que nous avons obtenus au bout d’une semaine de tests variés, nous avons décidé d’intégrer des pads thermiques en graphite à la place de la pâte thermique dans tous les supports ou cela serait possible.

En effet, le pad en graphite, sans apporter de meilleures performances thermiques que de la pâte thermique, a au moins le mérite de ne pas être moins bien. Cependant, il apporte un avantage énorme : il est extrêmement durable et ne sèche pas ! C’est donc un produit permettant une réduction des déchets intéressante sur le long terme, et qui apporte une durabilité encore étendue dans les PC gamers reconditionnés d’Artefact.

… je vous avais bien dit que l’écologie en informatique c’était sexy :p

Laisser un commentaire

Name
E-mail
Commentaire

Paiements 100% sécurisés

CB Monetico - Cofidis 3 ou 4 fois - Paypal - Virement - CadHoc

Garantie 2 ans

+ Support de 6 mois pour dépannage

Démarche éco-responsable

8kg de déchets électroniques en moins

Une question ? Appelez-moi !

Parlons au téléphone au 06.21.29.30.00

Facebook

Retrouvez l'Artefact sur Facebook

©Artefact 2019-2022. Tous droits réservés à Jean-Baptiste JUGE - Mentions légales - Politique de confidentialité - Conditions générales de vente