Comment contrôler la température de mon PC ?

Si vous comptez beaucoup utiliser votre PC gamer reconditionné cet été, il est fort probable que vous soyez confronté à un pic de température de l’unité centrale (UC) à un moment donné. Parfois, c’est le résultat d’un matériel vieillissant. Mais cela peut aussi se produire pendant des périodes d’utilisation intensive.


La surchauffe de votre ordinateur est un problème relativement courant. Malheureusement, il peut avoir des conséquences importantes, car il est souvent annonciateur de problèmes ultérieurs ou d’une baisse des performances de pointe. C’est pourquoi nous devrions tous essayer de garder un œil sur la température du processeur et savoir exactement comment la vérifier. Heureusement, il existe plusieurs façons de le faire, y compris une méthode de bricolage et une variété d’outils logiciels à considérer.

Dans ce guide, nous verrons comment gérer les bases par vous-même, puis nous expliquerons comment utiliser un moniteur de température du processeur tiers pour rester à jour. Bien que l’approche DIY puisse être plus attrayante pour les utilisateurs expérimentés, la surveillance avec un logiciel est souvent plus pratique et plus facile à faire.

Comment vérifier la température du CPU à partir de votre BIOS/UEFI ?

Tout d’abord, examinons la méthode DIY pour vérifier la température du processeur sur un ordinateur. Dans cette procédure, vous vous appuierez sur la touche pour accéder au BIOS ou l’UEFI (l’équivalent contemporain d’une interface BIOS) de votre appareil pour vérifier la température du CPU, ainsi que d’autres informations et paramètres matériels. Il est également important de se rappeler que différentes méthodes peuvent ne s’appliquer qu’à certains utilisateurs. Voici comment vous allez commencer :

  • Ouvrez la barre des tâches de Windows dans le coin inférieur gauche de votre écran.
  • Sélectionnez le bouton Paramètres, indiqué par une icône blanche en forme d’engrenage. Il doit se trouver juste au-dessus de l’icône de la barre des tâches et des options d’arrêt de votre PC. Cela ouvrira un nouvel index et une nouvelle barre de recherche sous l’en-tête Paramètres de Windows.
  • Faites défiler l’écran jusqu’à l’onglet Mise à jour et récupération en bas de l’index des paramètres de Windows.
  • Sélectionnez l’onglet Récupération dans la barre latérale de gauche. La nouvelle barre latérale devrait se charger à côté du panneau Mise à jour et récupération.
  • Faites défiler l’écran jusqu’à la rubrique Démarrage avancé et sélectionnez le bouton Redémarrer maintenant. Votre appareil s’éteint comme d’habitude et commence à redémarrer. Il devrait s’interrompre juste avant les procédures de démarrage et de connexion habituelles et proposer plusieurs options de démarrage avancées.
  • Sélectionnez le bouton Dépannage.
  • Sélectionnez le bouton Options avancées. C’est également là que vous pouvez afficher les paramètres de restauration et de démarrage du système, ainsi que d’autres options de récupération.
  • Sélectionnez redémarrer. Cela devrait charger votre interface BIOS / UEFI, qui, pour de nombreux utilisateurs de Windows 10, comprendra un affichage de la température du CPU.

Avantages

Le principal avantage de cette méthode est qu’elle utilise uniquement vos systèmes PC existants pour la surveillance. Cela signifie que vous n’avez pas besoin d’ajouter de nouveaux coûts, d’installer des logiciels supplémentaires ou de traiter des informations de compte pour votre inscription ou votre connexion. Vous ne risquez pas non plus de choisir le mauvais logiciel et d’être victime de logiciels malveillants ou de spam.
C’est une bonne solution si vous préférez déjà gérer directement votre BIOS ou UEFI pour toute autre raison, puisque la vérification de la température du CPU sera particulièrement facile à intégrer à votre routine existante. C’est aussi juste bon à savoir au cas où vous rencontrez des problèmes avec un moniteur de température du CPU basé sur un logiciel.

Inconvénients

Le principal inconvénient de cette méthode est le temps qu’elle prend du début à la fin. Vous devrez redémarrer deux fois chaque fois que vous voudrez vérifier la température de votre PC, et cliquer sur plusieurs options et menus différents au fur et à mesure. D’un point de vue pratique, cela rend également plus difficile l’évaluation rapide de la gravité d’un problème au moment où il se produit. Et parce qu’il ne fournit qu’une lecture unique et statique de la température, il réduit les données exploitables lors du dépannage.

De plus, il est important de se rappeler que tous les utilisateurs n’auront pas accès à la même interface. Certaines informations peuvent être différentes en fonction de votre appareil et de votre logiciel. Entre le temps nécessaire et l’absence d’informations détaillées ou uniformes sur la température, cette méthode ne s’adresse certainement qu’à un groupe restreint d’utilisateurs.

Surveiller la température du CPU avec un logiciel

Maintenant que nous avons couvert la méthode BIOS/UEFI, vous pouvez apprécier les avantages potentiels d’une solution logicielle. La plupart utilisent les capteurs thermiques numériques intégrés de votre appareil pour mesurer la température. Bien que certaines options puissent coûter un peu plus cher que la méthode DIY et que tous les logiciels tiers comportent des risques potentiels, vous êtes susceptible de profiter d’une expérience beaucoup plus conviviale.

Avec un espace croissant pour les logiciels de surveillance indépendants et plusieurs options remarquables, les logiciels sont une solution de surveillance viable pour l’utilisateur type. Les logiciels de surveillance offrent généralement un affichage plus dynamique et des moyens supplémentaires de surveiller votre matériel. Le coût est toutefois un facteur déterminant. Certaines options sont gratuites et offrent une expérience relativement simple, mais d’autres peuvent impliquer des frais d’abonnement. En échange d’un abonnement, les utilisateurs ont tendance à bénéficier de fonctionnalités beaucoup plus approfondies. Vous pouvez également comparer les prix pour trouver l’interface la plus intuitive et la meilleure fonctionnalité pour votre routine et votre budget.

Avantages

Les logiciels de surveillance permettent d’avoir un aperçu beaucoup plus immédiat de la température de votre processeur. Au lieu d’un relevé statique, la plupart des logiciels de surveillance fournissent un relevé de température mis à jour en permanence. Cela signifie que vous pouvez facilement surveiller l’impact de vos comportements habituels sur la température de votre appareil, ce qui vous permet de prendre des mesures préventives et d’éviter les problèmes de chaleur critiques.

Pour la plupart des utilisateurs, ce type de configuration est également pratique car il permet d’obtenir des informations en temps réel, faciles à consulter et à assimiler. Lorsque votre ordinateur est en surchauffe et que vous essayez de suivre votre travail, cliquer sur une icône de la barre des tâches pour une vérification rapide de la température est beaucoup plus efficace que de multiples redémarrages.

Inconvénients

Les logiciels tiers peuvent parfois avoir des coûts récurrents, ainsi que les risques typiques associés au téléchargement et à l’installation de logiciels qui peuvent ne pas avoir été correctement vérifiés. Pour éviter d’installer accidentellement des logiciels malveillants, faites vos recherches et lisez les avis des utilisateurs sur tout logiciel ou application que vous envisagez.

Autrement, les inconvénients des logiciels sont minimes. Les programmes de monitoring occupent un espace relativement réduit sur votre PC et fonctionnent comme n’importe quel autre logiciel. Vous trouverez même une variété d’options gratuites en faisant peu de recherches. Et pour vous faciliter la tâche, nous avons fait une partie des recherches pour vous.

Recommandations de logiciels tiers

Il existe de nombreuses options et de nombreuses ressources que vous pouvez utiliser pour comparer les services. Voici une liste de cinq options gratuites et payantes populaires, accompagnées de quelques notes rapides sur chacune.

  1. HWMonitor : Priorité à l’accessibilité avec des informations et une assistance claires. Il propose également des versions gratuites et payantes.
  2. CoreTemp : Outil simple et facile à utiliser avec des indications claires sur la température de tous les cœurs de votre processeur. Les développeurs peuvent également personnaliser leur copie et ajouter leurs propres fonctionnalités. Son utilisation est gratuite, mais vous pouvez également choisir de faire un don à l’équipe.
  3. NZXT Cam : Populaire auprès des joueurs en raison de son support bien adapté et de sa présentation visuellement simple. Il permet également de surveiller le jeu, ce qui est particulièrement utile si vous overclockez votre matériel. Le téléchargement est gratuit.
  4. HWiNFO : Une autre option gratuite populaire qui offre plus de fonctionnalités que la plupart des logiciels de surveillance gratuits. Ils peuvent même citer la NASA comme client satisfait.
  5. Open Hardware Monitor : Une excellente option open-source qui offre la surveillance d’une variété de composants dans une interface simplifiée et personnalisable. Il est disponible gratuitement, mais vous pouvez faire un don aux développeurs.

Quelle est la température idéale du processeur ?

La température de fonctionnement idéale pour la plupart des appareils varie en fonction de votre type d’utilisation, par exemple si vous faites de l’overclocking ou exécutez des programmes gourmands en ressources. Il y a de fortes chances que vous puissiez trouver les spécifications exactes de votre matériel en consultant votre manuel d’utilisation ou en faisant des recherches en ligne. Il est toutefois utile de se rappeler certaines règles de base concernant la température du processeur, ou de développer les vôtres en fonction de votre expérience.

La plupart des utilisateurs doivent rechercher une température de fonctionnement moyenne inférieure à 60°C (140°F). En général, les températures plus basses sont préférables pour le matériel informatique. Les températures comprises entre 70°C et 90°C peuvent être une source d’inquiétude.
Au-delà de cette plage ? Votre matériel est soumis à de fortes contraintes à plus de 90 °C.

Pourquoi mon CPU surchauffe-t-il ?

La plupart des utilisateurs rencontrent des tensions thermiques lors des périodes d’utilisation les plus intenses, notamment lorsque vous essayez d’exécuter plusieurs programmes et applications à la fois. Si les pics de température sont généralement associés à une utilisation intensive ou au stress lié à l’overclocking, il existe d’autres facteurs dont vous devez être conscient.

Un mauvais entretien, la poussière accumulée, les logiciels malveillants, une mauvaise ventilation et même des problèmes matériels non détectés peuvent tous contribuer à des problèmes liés à la chaleur. Le matériel plus ancien est plus sensible en raison des tolérances thermiques plus faibles à la date de fabrication. En effet, c’est la finesse de la gravure des processeurs et GPU qui donnent aux processeurs récent leur faible consommation électrique et par conséquent, un effet joule plus bas !

Conseils pour minimiser les problèmes de température

La meilleure façon d’éviter la surchauffe est d’utiliser votre appareil consciencieusement. Fermez toutes les applications passives dont vous n’avez pas besoin et essayez de respecter un calendrier d’entretien régulier. L’époussetage de votre espace de travail et la propreté de votre appareil peuvent avoir un impact important sur la longévité et surtout sur la température de fonctionnement de votre ordinateur plus tard dans sa vie.

Vous pouvez également apporter de petites modifications à votre espace de travail afin de favoriser une bonne ventilation, comme l’ajout d’un système de refroidissement externe ou la réorganisation des obstructions qui peuvent empêcher une circulation d’air idéale. Vous pouvez même envisager de surélever votre PC pour améliorer la circulation de l’air dans les situations extrêmes.

Garder votre ordinateur à l’abri des logiciels malveillants est un autre moyen simple d’éviter la surchauffe. Comme les logiciels malveillants utilisent la même énergie et le même matériel que les logiciels légitimes, ils peuvent facilement entraîner une surchauffe et des problèmes de performances.

En savoir plus sur les CPU

Le CPU est l’un des composants les plus importants des appareils tels que votre tablette, votre ordinateur portable ou votre ordinateur de bureau. Bien qu’ils soient parfois désignés comme un processeur, les CPU comportent en fait une unité de traitement et de contrôle distincte pour guider le comportement. L’unité de contrôle travaille en tandem avec l’unité de traitement et, ce faisant, gère la façon dont l’unité de traitement (et la mémoire) réagit aux nouvelles entrées.

Soyez prudent lors de l’overclocking

L’overclocking est une procédure qui peut améliorer la vitesse et la réactivité de votre appareil, mais elle comporte de nombreux risques. Ces risques seront accrus si votre appareil est plus ancien, si la capacité du matériel existant est limitée ou si la ventilation est mauvaise.

Un processeur overclocké est beaucoup plus sensible à l’accumulation de chaleur, c’est pourquoi il est essentiel de disposer de composants récents, d’une bonne ventilation et d’un entretien régulier. Même avec le meilleur matériel et la meilleure conception, l’overclocking tend à stresser les composants et à réduire leur espérance de vie. Pour la plupart des utilisateurs, les performances supplémentaires de l’overclocking sont un compromis qui signifie inévitablement moins d’années d’utilisation optimale. En définitive, nous vous déconseillons fortement d’overclocker un PC reconditionné !

Malgré les risques, l’overclocking est un moyen de plus en plus courant d’améliorer les performances, notamment pour les joueurs sur PC. Il est donc extrêmement important de surveiller la température de l’ordinateur lorsqu’on utilise un processeur overclocké. Certains systèmes fournissent leur propre logiciel de gestion, mais vous pouvez trouver plus d’informations sur l’entretien et la sécurité dans notre guide sur la façon d’overclocker le CPU de votre PC.

Conclusion : Vérifiez régulièrement la température de votre CPU

Avec les options faciles de surveillance gratuite de la température du CPU, c’est le moment idéal pour commencer à surveiller régulièrement la vôtre, surtout en période de canicule. La plupart des utilisateurs ne trouveront aucune raison de vérifier tous les jours, mais les solutions logicielles rendent le processus plus facile que jamais. Bien qu’une certaine chaleur soit normale et attendue, surveiller la température de votre CPU est un excellent moyen de protéger votre investissement dans un PC gamer reconditionné.

Laisser un commentaire

Name
E-mail
Commentaire

Paiements 100% sécurisés

CB Monetico - Cofidis 3 ou 4 fois - Paypal - Virement - CadHoc

Garantie 2 ans

+ Support de 6 mois pour dépannage

Démarche éco-responsable

8kg de déchets électroniques en moins

Une question ? Appelez-moi !

Parlons au téléphone au 06.21.29.30.00

Facebook

Retrouvez l'Artefact sur Facebook

©Artefact 2019-2022. Tous droits réservés à Jean-Baptiste JUGE - Mentions légales - Politique de confidentialité - Conditions générales de vente