Hack + Macintosh = Hackintosh

Un Hackintosh est un PC qu’un utilisateur modifie pour faire fonctionner le système d’exploitation d’Apple, Mac OS. L’idée est d’avoir le choix quant à la configuration de votre matériel.

Même si Apple ne soutient pas (ou ne préconise pas) l’exécution de Mac OS X sur un PC générique, avec le matériel approprié et suffisamment de détermination, c’est tout de même possible ! Le terme « Hackintosh » vient du fait qu’il faut modifier le logiciel pour qu’il fonctionne correctement sur un PC. Bien sûr, il faut aussi, dans certains cas, modifier le matériel.

Un frein matériel à l’installation

Le plus grand obstacle à l’utilisation de Mac OS X par la plupart des ordinateurs génériques sur leur matériel est lié à l’UEFI. Ce système a été développé pour remplacer les systèmes BIOS originaux qui permettaient aux ordinateurs de démarrer.

Apple a utilisé des extensions spécifiques de l’UEFI que l’on ne trouve pas dans la plupart des ordinateurs. Au cours des dernières années, ce problème s’est atténué car la plupart des systèmes adoptent les nouveaux mécanismes de démarrage du matériel. Une bonne source de listes d’ordinateurs et de composants matériels compatibles connus se trouve sur le site du projet OSx86.

Les listes sont basées sur les différentes versions d’OS X car chacune d’entre elles a un niveau de support différent pour le matériel, en particulier avec le matériel informatique plus ancien ne pouvant pas exécuter les versions plus récentes d’OS X.

Réduire les coûts

L’une des principales raisons pour lesquelles de nombreuses personnes veulent essayer de pirater Mac OS X sur du matériel PC générique est liée au coût. Apple est généralement connu pour le prix élevé de son matériel par rapport aux systèmes Windows équivalents. Les prix d’Apple ont baissé au fil des ans pour se rapprocher de ceux de nombreux systèmes Windows configurés de manière comparable, mais il existe encore de nombreux ordinateurs portables et de bureau plus abordables.

Ce qui intéresse les utilisateurs, c’est MAC OS. La plupart ignorent qu’en termes de configuration, dans le boîtier, ce sont les mêmes composants qu’un PC standard.

La plupart des consommateurs, cependant, sont probablement moins enclins à envisager de pirater un système informatique pour faire fonctionner les systèmes d’exploitation Mac OS X, alors qu’il existe de nombreuses autres solutions plus abordables qui présentent un grand nombre des propriétés souhaitées. Les ordinateurs portables Chrome OS en sont un excellent exemple, car la plupart de ces systèmes sont disponibles pour bien moins de la moitié du prix d’un MacBook de base.

La construction d’un système informatique Hackintosh annule généralement toute garantie avec les fabricants de matériel. Modifier le logiciel pour qu’il fonctionne sur le matériel enfreint les lois sur les droits d’auteur pour le système d’exploitation d’Apple. Pour ces raisons, aucune entreprise ne peut légalement vendre des systèmes Hackintosh.

4 raisons de passer sur un Hackintosh

1) Vous pouvez contrôler ce qu’il y a dedans

C’est peut-être la raison numéro un pour laquelle chacun construit son propre ordinateur (macOS, Windows ou autre) : Tout dépend de vous.

Les gens pensent généralement à la vitesse du processeur et aux disques durs ssd supplémentaires, mais cela couvre aussi des choses comme les ports et les périphériques. Si le nouveau MacBook n’a tout simplement pas assez de ports pour vous, assemblez une machine Hackintosh dont la configuration répond à vos besoins. Vous pouvez parfaitement envisager une configuration vous permettant de dédier un port à chacun de vos périphériques (usb, hdmi, etc.).

De la carte graphique interne à la taille de l’écran, tout dépend de vous (dans la limite du raisonnable – comme nous l’avons dit, le MacOS ne sera pas heureux avec tous les composants matériels disponibles). Ensuite, il y a l’aspect de la mise à niveau à prendre en compte, parce que vous pouvez configurer votre système pour qu’il soit beaucoup plus facile d’y ajouter quelque chose que sur un produit acheté chez Apple.

La carte graphique est trop lente ? Avec un Hackintosh, vous pouvez simplement commander une nouvelle carte en ligne et l’installer le lendemain. Et c’est la même chose pour chacun des composants (disque dur ssd, processeur, carte son, etc.) c’est vous qui choisissez.

2) Le cycle de mise à jour d’Apple lent

Apple ne facilite guère la tâche des utilisateurs avancés qui veulent se procurer un kit Mac haut de gamme. Les MacBook Pros récents sont un peu plus gadgets, le dernier et meilleur iMac Pro ne sera pas là avant décembre au plus tôt, et quant au successeur tant attendu du Mac Pro en forme de poubelle, vous allez l’attendre encore plus longtemps.

Face à cet état de fait, pourquoi ne pas réunir votre propre machine Mac super-puissante et de haute technicité ? Comme nous l’avons mentionné plus haut, vous avez le choix des fonctionnalités et des composants (dans la limite du raisonnable), et si vous n’êtes pas d’accord avec les choix d’Apple, c’est très bien. Vous pouvez faire tourner MacOS à sa vitesse maximale bien avant les propriétaires d’iMac Pro ou de Mac Pro.

C’est l’un des principaux avantages d’opter pour cette option : la configuration de votre Hackintosh répond à vos attentes, tout en vous permettant de tirer le meilleur parti du logiciel d’exploitation d’Apple.

3) Votre machine Mac actuelle est en train de décliner

Ce point est lié au précédent, mais aussi bons que soient les Macs dans les enjeux de longévité, ils finiront par montrer leur âge – et à ce moment-là, vous pourriez commencer à vérifier certains des prix des nouvelles machines, qui ont tendance à se tromper du côté des primes. Construire un Hackintosh pourrait être une façon de s’offrir un nouveau système sans dépenser autant d’argent.

Le fait d’avoir une machine MacOS existante en état de marche vous permet de vous procurer plus facilement le logiciel et les outils dont vous avez besoin pour créer votre Hackintosh de toute façon. Cela signifie également que vous pouvez vous appuyer sur un ancien système si un problème survient avec votre nouvelle version.

4) Vous pouvez construire un système dans un but précis

Nous avons parlé de la création d’une spécification personnalisée pour votre machine, mais une autre raison connexe de construire un Hackintosh est que vous pouvez échapper aux conceptions et aux facteurs de forme standard mis en avant par Apple.

Que vous souhaitiez que votre MacOS fonctionne sur un petit centre multimédia, ou qu’il fasse partie d’un système domestique intelligent, ou même qu’il fonctionne dans votre voiture, un Hackintosh le rend possible.

Vous disposez soudain de la même souplesse que celle dont ont toujours bénéficié les utilisateurs de Windows, grâce à la pléthore d’options de périphériques disponibles. Peut-être voulez-vous même essayer de faire fonctionner MacOS sur une tablette 2 en 1, plutôt que d’acheter un iPad Pro. La liberté de choix que l’on obtient avec un Hackintosh s’applique autant au type d’appareil qu’à ses composants internes.

Résumons l’intérêt que représente l’utilisation d’un Hackintosh

Faire tourner un logiciel d’exploitation MacOS, sur une machine dont la configuration répond précisément à vos besoins : voilà ce que permet un Hackintosh.

Si les machines Apple brillent par leur efficacité, elles laissent souvent à désirer quant à la connectivité et à l’adaptabilité :

  • Le port usb doit coûter cher à Apple pour qu’ils en installent si peu sur leurs machines.
  • Les produits Apple sont peu évolutifs.
  • Il faut souvent s’attendre à voir son ordinateur décliner rapidement en termes de performances, dès que la génération de machines suivante arrive sur le marché.

En revanche, un ordinateur Hackintosh vous laisse bien plus de marge de manœuvre :

  • Installation des composants souhaités.
  • Configuration adéquate à l’usage prévu.
  • Évolutivité du matériel (possibilité de changer votre carte graphique quand bon vous semble, installer un port usb supplémentaire lorsque c’est nécessaire, ajouter un disque dur ssd simplement, etc.).

En clair, une machine Hackintosh permet de profiter des points forts du système d’exploitation MacOs, sans subir le bridage matériel imposé par Apple.

Un Hackintosh, c’est un Mac à la carte, pour des utilisateurs exigeants.

Laisser un commentaire

Name
E-mail
Commentaire

Paiements 100% sécurisés

Stripe - Paypal - Virement

Garantie de 6 mois à 2 ans

Pièces neuves : 2 ansPièces reconditionnées : 6 mois

Démarche éco-responsable

8kg de déchets électroniques en moins

Une question ? Appelez-moi !

Discutons par téléphone au 06.21.29.30.00

Facebook

Retrouvez l'Artefact sur Facebook

©Artefact 2019. Tous droits réservés à Jean-Baptiste JUGE - Mentions légales - Politique de confidentialité - Conditions générales de vente