PC gamer i5 ou PC gamer i7 ?

Si vous recherchez un PC de jeu de milieu de gamme ou un PC de jeu haut de gamme plus puissant, vous risquez de vous trouver face à un dilemme lorsqu’il s’agira de choisir le processeur (CPU). Cela est principalement dû aux mythes et à la désinformation qui circulent dans la communauté des joueurs concernant l’importance du processeur dans un PC de jeu.

Alors, qu’est-ce qui est vrai et qu’est-ce qui ne l’est pas ?

C’est précisément ce dont nous allons parler dans cet article maintenant !

Intel Core i5 VS Intel Core i7

Commençons par une comparaison de base. Qu’est-ce que ça donne si je compare ces deux processeurs sur des outils en ligne ?

Le moyen le plus simple de vérifier leurs performances approximatives est de consulter le site internet UserBenchmark (CPUBoss est pas mal aussi). Ce n’est en aucun cas le moyen le plus précis de déterminer les performances d’un processeur, mais il vous donne une impression générale de leur performance dans la pratique (surtout si vous voulez comparer différents modèles).

Comme vous pouvez le voir sur la page liée ci-dessus, où sont comparés les modèles i5 et i7 de 8e génération les plus puissants, l’i7 ne surpasse que légèrement l’i5 (on est à peine à 2% de différence en faveur du i7) . Le seul domaine où le PC gamer i7 bat le PC gamer i5 à plate couture est le multitâche, car il peut traiter le double de threads grâce à la technologie de l’hyperthreading.

Mais l’écart le plus important se situe de loin au niveau du prix, et la majorité des joueurs PC conviendront qu’il ne vaut pas la peine de payer plus de cent euros de plus pour le gain de performance négligeable qu’offre l’i7 en matière de jeux.

Goulots d’étranglement

Le terme « goulet d’étranglement » a été quelque peu galvaudé dans le milieu des jeux. Que signifie donc ce terme ?

Tout se résume à la façon dont l’ordinateur fonctionne. En termes simples, le CPU indique au GPU ce qu’il doit calculer en termes de rendu et quand il doit le faire. Si le CPU n’est pas en mesure de le faire, le GPU ne fonctionnera pas à sa capacité maximale et sera engorgé.

Le processeur peut donc limiter la carte graphique ?

Pour la plupart des gens, la réponse est non. Franchement, le seul moment où vous devriez vous inquiéter d’un goulet d’étranglement est lorsque le GPU que vous comptez acquérir est bien plus haut de gamme que votre CPU actuel, ou lorsque vous prévoyez d’acquérir plusieurs cartes graphiques (pour mettre en place du SLI par exemple).

Même les modèles i5 des générations précédentes n’entraîneront pratiquement pas d’engorgement pour une RTX 2080, c’est-à-dire l’une des cartes graphiques grand public les plus puissantes actuellement disponibles.

La preuve par l’expérience

J’en ai fait moi-même l’expérience avec l’Artefact gaming, car je voulais être certain de choisir un processeur assez puissant pour gérer correctement une carte graphique récente. J’ai testé l’Artefact et son processeur (un intel Core i5 4570 de quatrième génération) avec deux versions différentes de la carte graphique GeForce GTX 1660.

Résultat : Avec un Artefact identique, les tests 3DMark sont formels.

  • Avec une GTX 1660 normale, l’Artefact obtient 4900 points sur 3DMark.
  • Avec une GTX 1660 SUPER, l’Artefact obtient 5100 points sur 3DMark.

Cela prouve qu’il n’y a pas de goulet d’étranglement sur l’Artefact (puisqu’il y a encore de la marge pour gagner des points supplémentaires aux tests 3DMark). Pour autant, il fonctionne avec un processeur reconditionné qui a quatre générations de retard ! La notion de goulet d’étranglement est donc très largement reprise et exagérée par les markéteux pour pousser les gens à changer régulièrement de processeur.

Conclusion

En fin de compte, on peut conclure que les modèles Intel Core i7 devraient être réservés aux stations de travail et uniquement aux machines de jeu les plus puissantes. À moins que vous ne prévoyiez d’utiliser plusieurs cartes graphiques haut de gamme en SLI, un PC gamer i7 est littéralement un gaspillage d’argent qui aurait pu être dépensé pour une carte graphique plus puissante. Préférez investir dans un PC gamer i5 bien pensé où il n’y a pas de goulet d’étranglement.

De plus, n’oubliez pas que même les goulets d’étranglement mineurs qui peuvent résulter du couplage d’un i5 avec une carte haut de gamme ne sont pas si importants. Après tout, il vaut mieux avoir une GTX 1080 légèrement engorgée qu’une i7 couplée à une carte graphique bas de gamme !

Laisser un commentaire

Nom
E-mail
Commentaire