Retour d’expérience sur un service de jeux en streaming

Voici un retour d’expérience complet  de James Peacock à propos d’un service de jeux en streaming qui a lancé le concept : Shadow. J’espère que cela pourra vous aider à vous faire un avis sur la question de cette technologie, qui peine à atteindre sa cible, malgré des budgets colossaux déployés (notamment par Google avec Stadia).

Mise à jour : Mon expérience avec Shadow a pris un tournant différent, découvrez ce qui s’est passé au bas de cet article.

Avant d’utiliser Shadow, je n’avais aucune expérience avec les services de cloud computing. J’avais entendu parler de ces plates-formes, de la façon dont elles avaient révolutionné l’avenir du jeu, pour se faner et mourir quelques mois plus tard. Je ne sais plus comment j’ai entendu parler de Shadow. J’ai l’impression que certaines publicités ont commencé à faire leur chemin dans mes flux sociaux après avoir regardé des appareils de jeux inabordables, nichés dans mon subconscient tandis que des éclairs de nourriture, des voitures et des familles heureuses passaient devant mon écran.

D’une façon ou d’une autre, l’une des annonces a attiré mon attention et j’ai donc fini sur leur site Web (bonne équipe de marketing de l’emploi). Je n’étais pas du genre à m’éclabousser sur des choses sans faire de recherches approfondies, j’ai essayé de chercher sur le Web pour obtenir des critiques. Il y en avait peu. Et les examens que j’ai trouvés n’expliquaient pas vraiment quoi que ce soit en détail, sur la façon dont cela fonctionnait, les limites techniques – et en tête de mon programme de besoin de savoir – le délai de saisie. Ils étaient juste un peu trop “sales”.

J’ai attendu jusqu’à ce qu’un mois plus tard, quand le vendredi noir est arrivé, j’ai offert le premier mois à moitié prix. C’était un jeu d’enfant. Dans le pire des cas, je serais hors de ma poche d’environ 14 livres sterling et dans le meilleur des cas, je revivrais ma prime de jeu sur PC pour moins qu’une pizza à emporter. Une seule pizza solitaire.

À cette fin, il ne s’agit pas d’un examen comparatif. C’est juste mon expérience de l’utilisation de Shadow en tant que client payant, pour ceux qui sont sur le point de faire le grand saut, et ceux qui veulent juste en savoir plus sur les jeux en ligne en général. J’espère qu’il vous sera utile.

Inscription

Renseignez quelques détails sur vous-même, comme votre nom, et donnez votre argent. Facile. Télécharger le logiciel. Simple. Lancez le logiciel et vous êtes prêt à jouer ? Non, non. Et surtout pas si tu t’inscris pendant le Black Friday.

Chaque fois que quelqu’un s’inscrit à Shadow, son ordinateur dans le cloud est activé manuellement. Dans l’éventualité où un nombre équivalent à 20 % de l’ensemble de leur clientèle s’inscrit en une seule journée, cela représente une attente d’enfer.

Alors qu’un membre de leur équipe marketing méritait une promotion, cet afflux soudain de nouveaux clients ne s’est pas bien traduit par une bonne expérience initiale. Il a fallu 11 jours calendaires à partir de l’inscription pour que mon Shadow soit activé (contre 48 heures auparavant). Pendant ce temps, il y avait très peu de communication. Et si je ne m’étais pas connecté à leur serveur Discord, en me fiant uniquement aux communications par e-mail, je n’aurais reçu aucune mise à jour sur l’avancement de mon

Activation de Shadow

J’ai trouvé cela plutôt médiocre, et il était clair qu’il n’y avait aucun processus en place en ce qui concerne la communication avec les clients. Tout cela a été très ponctuel. La majorité des utilisateurs de Discord n’étaient pas affiliés à Shadow, ils étaient juste des clients existants essayant d’aider les nouveaux. Tous les deux ou trois jours, le personnel de l’Ombre annonçait ce qui se passait, sans donner d’ETA pour les activations.

Même le jour où j’ai été activé, je n’étais pas sûr de l’être ou non. Tous les nouveaux clients se demandaient quand ils étaient activés, et ils déterminaient les heures d’enregistrement des activations les plus récentes et s’en occupaient nous-mêmes.

Beaucoup de travail reste à faire pour assurer un flux d’enregistrement et d’activation plus fluide. C’est la première impression, après tout. Un simple message “Vous êtes 100e dans la file d’attente – ETA 2 jours” dans le panneau de contrôle aurait été parfait.

Finalement… ” 🚀 Votre shadow est prêt !”

Mise en service

Mon système

Je suis sur un Macbook Pro 2015, avec 16 Go de RAM et une carte graphique Intel Iris Pro 1536 Mo intégrée. Très bien pour le travail de design, pas tellement pour le jeu, d’où la raison pour laquelle je joue avec Shadow. C’est une excellente machine sur laquelle faire tourner Shadow, et la beauté de MacOS me permet de changer de bureau très facilement, donc d’un simple clic, je peux voir mon bureau Shadow ou vice-versa, en les gardant bien séparés.

Shadow Launcher

Lorsque vous êtes enfin capable de vous connecter à votre Ombre, le lanceur vous est présenté. Il y a deux saveurs, le lanceur standard et la version bêta. Pour MacOS, il est recommandé d’utiliser le lanceur Beta. C’est une chose à propos de Shadow – il est difficile de savoir pourquoi les choses sont comme elles sont. On s’attendrait à ce que la version stable soit celle à utiliser. Mais, la communauté Discord recommande toujours la version bêta plutôt que la version stable, donc nous y voilà.
Le panneau de lancement de l’Ombre. Plus d’options hors écran.

Il y a quelques petites choses que vous pouvez modifier pour essayer de tirer le meilleur parti de votre flux. Quelques-uns d’entre eux sont frappés et ratés, ne faisant apparemment rien, et les descriptions ne sont pas très bonnes pour expliquer exactement ce qu’ils font. Les choses pourraient bien se passer sous le capot, mais c’est difficile à dire.

Configuration automatique de la bande passante (On/Off)

Ceci n’est pas recommandé par beaucoup d’utilisateurs de Shadow. Il peut être assez peu fiable, variant massivement la bande passante du flux même si votre vitesse de connexion reste constante. Je suis sur internet 200mbps en fibre optique, avec une vitesse d’upload de 12mbps. J’ai tendance à laisser ma bande passante à 40, donc j’ai de la marge si quelqu’un décide de commencer à diffuser Hey Duggee.

Si tu as besoin d’explications, Shadow n’est pas pour toi.

Mode connexion basse (H.265) (On/Off) [Non pris en charge].

Je ne suis pas sûr de ce que ça veut dire. Mon Macbook Pro supporte définitivement ce codec, donc peut-être que cela signifie que Shadow ne le supporte pas si je rencontre des problèmes ? Qui sait. Quoi qu’il en soit, cela ne semble pas changer grand-chose à la qualité du flux, alors je l’ai laissé éteint.

Bande passante automatique (On/Off) [Expérimentale]

Une répétition de l’option ci-dessus 🤷♂

Rendu alternatif des couleurs (On/Off)

Au début de mon utilisation de Shadow, cela rendait l’image plus lumineuse, mais maintenant cela ne semble plus faire de différence, qu’elle soit allumée ou éteinte. J’ai trouvé quand il était éteint que l’image semblait trop sombre, avec un contraste assez élevé. Je recommanderais d’allumer si cela fait une différence pour vous.

Optimiser les transmissions (Préférer la vitesse et la fiabilité)[Expérimental][Expérimental].
Je n’ai remarqué aucune différence entre ces deux options. Peut-être parce que je n’avais aucun problème avec l’option par défaut de “Préférence vitesse”, alors encore une fois je laisse faire.

Activer le microphone (On/Off) [Expérimental]

Évidemment, allumez-le si vous voulez utiliser votre microphone sur votre Shadow. C’est un peu pénible, comme je vais l’expliquer plus loin.

Résolution automatique (On/Off)[Expérimental]

Je n’ai pas eu besoin d’utiliser ça. Il dit qu’il ajuste automatiquement la résolution en fonction de vos paramètres d’affichage, mais avec le nombre de personnes qui posent des questions sur leurs résolutions en Discorde, je ne suis pas convaincu que cela fonctionne comme prévu.

Lancement !

Quand vous obtenez votre Shadow, vous obtenez pratiquement un nouveau PC. Et oui, cela signifie que vous devez passer par l’installation fastidieuse de Windows 10. Double oui, cela signifie que vous devez vraiment savoir comment utiliser un PC avant de vous inscrire à Shadow.

Afin de tirer le meilleur parti de Shadow, vous devez être au courant des tâches légèrement compliquées. Je dis compliqué parce que Windows rend les tâches les plus simples compliquées, comme avoir plusieurs endroits pour ajuster la résolution de l’écran, et cacher les options de son/microphone dans les menus de configuration qui n’ont pas changé depuis Windows XP, j’en suis sûr.

Chaque chose en son temps

Résolution de l’écran

Comme vous diffusez en continu un flux vidéo de votre ordinateur Shadow distant, vous devez configurer la résolution du bureau pour qu’elle soit identique à celle de l’écran de votre ordinateur local. Il va sans dire que vous ne pouvez pas jouer en 4K si le moniteur que vous avez juste devant vous est de 1080p. Si vous n’obtenez pas la même résolution, vous obtenez une boîte aux lettres à l’écran, un peu comme vous le faites lorsque vous regardez une émission de télévision en définition standard sur un téléviseur HD. Si vous rencontrez ces problèmes, vous devrez vous salir les mains en créant des résolutions personnalisées dans le panneau de configuration Nvidia.

Entrée de la souris

J’ai fait un peu de cauchemar à cause de la sensibilité de ma souris pour jouer au ballon. Cette fois, c’était Apple qui était gênant. Par défaut, il est impossible d’ajuster ou même de supprimer l’accélération de la souris sous MacOS, sans la modifier en permanence via les commandes du terminal. Le fait que nous essayons d’obtenir de Windows qu’il traduise le mouvement de la souris MacOS en fait encore plus un cauchemar. Heureusement, j’étais déjà sur le marché pour une nouvelle souris de jeu. J’ai finalement opté pour un Razer Deathadder Elite, ce qui m’a permis d’installer le logiciel Razer Synapse sur mon Mac. La première chose que j’ai faite a été de tuer l’accélération de la souris, et le mouvement s’est instantanément senti plus naturel sur mon Shadow.

Entrée microphone

Si vous le pouvez, je vous recommanderais certainement d’utiliser votre micro sur votre machine locale lorsque c’est possible. Si vous communiquez par Twitch, Discord ou similaire, cela ne devrait pas être un problème, mais si vous communiquez en jeu, il n’y a évidemment aucun moyen de contourner ce problème. Configurer votre microphone sur Shadow est un peu un cauchemar. Il s’agit d’un processus d’essai et d’erreur qui consiste à entrer dans vos options d’enregistrement sur votre Shadow et à modifier la profondeur de bits tout en vous écoutant. Si vous vous entendez et que votre voix ne sonne pas une octave plus bas (si vous avez sélectionné un débit binaire inférieur à celui de votre micro), vous l’avez cloué. Au moment d’écrire ces lignes, c’est encore un sujet d’actualité, la question “Comment faire fonctionner mon micro” étant posée quotidiennement.

Périphériques

Comme pour les microphones, il n’est pas facile de faire fonctionner les périphériques USB. Cela inclut des choses comme les manettes de jeu et les volants de direction. Vous commencez à atteindre les profondeurs de l’USB sur IP, ce qui n’est pas quelque chose que j’ai eu l’expérience de faire, mais cela semble horrible.

Performance

Alors, comment ça marche ? Une fois que vous avez résolu les problèmes mentionnés ci-dessus, il joue étonnamment bien. Au début, j’étais convaincu que le décalage d’entrée était beaucoup trop important et que je ne serais jamais capable de jouer correctement. Mais avec le temps, la performance semble s’être améliorée au point où je ne le remarque plus vraiment. Je suis sûr que c’est en partie grâce à mon cerveau qui compense le décalage d’entrée pour moi, alors je bouge ma main un peu à l’avance.

J’ai enregistré quelques séquences non éditées de moi jouant à Battlefield V. J’ai utilisé les pips pour synchroniser le jeu capturé et les séquences de souris afin que vous puissiez voir avec précision le décalage d’entrée. En regardant ce retour, cela semble vraiment prononcé, mais honnêtement dans le jeu, je ne le remarque pas tant que ça, et ceux d’entre vous qui sont retardés de s’inscrire à un service cloud uniquement pour des raisons de retard d’entrée, je vous conseille de vous inscrire et de lui donner quelques semaines pour que vous puissiez ajuster. Vous serez surpris.

Actuellement, les clients britanniques se connectent au centre de données de Shadow à Paris. Ma latence vers leur centre de données est généralement d’environ 25 ms, ce qui détermine en grande partie le délai d’entrée que vous aurez. Vous pouvez vous faire une idée approximative de la latence que vous obtiendrez en vous rendant sur www.speedtest.net et en sélectionnant le serveur Paris – Orange.

Avec Shadow, vous obtenez 1 Go d’Internet, ce qui signifie que je ping in-game autour de 9-10ms, ce qui aide certainement avec la latence globale du gameplay. De plus, cela signifie que vous téléchargez à une vitesse d’environ 110 Mo/s, ce qui n’est pas une raison pour vous plaindre.

Préoccupations

Spécifications du système

En raison d’un changement dans les politiques de Nvidia limitant l’utilisation des GPU GeForce à des fins commerciales, Shadow doit désormais utiliser les GPU Quadro P5000. Bien qu’il n’y ait pas beaucoup de différence avec les performances brutes dans les jeux, les cartes GeForce ont tendance à être un peu plus optimisées pour l’utilisation des jeux.

La mémoire de départ n’est que de 256 Go. Assez pour quelques parties, mais rien de plus. Pour un petit extra par mois (actuellement £2.95), vous pouvez ajouter 1 To de stockage supplémentaire. Avec le prix du stockage étant si bas de nos jours 256 Go est tout simplement trop bas, même en poussant simplement à 500 Go serait un bon début.

Qualité de l’image

Peu importe la hauteur à laquelle j’augmente ma bande passante, ou si j’ajuste d’autres paramètres tels que “Optimiser les transmissions”, je ne peux tout simplement pas arrêter mon flux vidéo comme un film téléchargé. Ne vous méprenez pas, un téléchargement de bonne qualité, mais il ne peut tout simplement pas correspondre à la réalité. J’espérais que l’encodage H.265 serait ma réponse, mais vu que cela ne semble pas faire de différence, je suis à court d’options. Il y a un peu de grain et d’artefacts ici et là, surtout dans les scènes sombres, et les couleurs peuvent apparaître délavées, ce qui me rappelle subtilement que je suis en train de couler.

FPS vs IPS

Je suis actuellement aux prises avec des images par seconde (IPS). A ne pas confondre avec les frames par seconde (FPS), l’IPS est la façon dont Shadow mesure le nombre d’images du flux que je reçois par seconde. Vous avez peut-être remarqué, il semble que je souffre occasionnellement de chutes d’images, même si mon FPS est à une constante de 60. Ouais. C’est ennuyeux. Il n’y a actuellement aucune option pour forcer mon flux à récupérer 60 IPS non plus.

Même lorsque je regarde une vidéo 1080p60 sur YouTube, j’obtiens de temps en temps des chutes dans IPS. Je mettrai à jour ce billet si je trouve une solution.
Statistiques d’ombre montrant ma baisse régulière dans IPS

Fiabilité des FAI

C’est un gros problème qui échappe au contrôle de tout le monde si vous avez un FAI peu fiable. Il y a des rumeurs selon lesquelles certains utilisateurs ont des problèmes avec Virgin Media et Shadow, mais en tant que client de Virgin Media moi-même, je n’ai pas vraiment eu de problèmes. Il y a eu une soirée bizarre où j’ai eu des pics de perte de paquets énormes qui duraient ~10-15 secondes à la fois, mais la plupart du temps, c’était assez stable. Il n’y a pas de documentation officielle sur la fiabilité des FAI de Shadow, il s’agit donc de le tester par vous-même et d’espérer le meilleur.

Fiabilité de Shadow

Je suis heureux de vous annoncer que je n’ai pas eu de temps d’arrêt avec Shadow. J’ai un problème occasionnel : je ne peux pas voir mon flux si j’ai laissé mon ordinateur local inactif trop longtemps, mais fermer l’application Shadow et la relancer semble résoudre ce problème. Certains clients auraient de la difficulté à se connecter à leur Shadow’s de temps en temps, mais jusqu’à ce que j’en fasse l’expérience de première main, je ne peux rien dire.

Dans l’ensemble, je suis impressionné par la fiabilité de Shadow, et la possibilité de démarrer et de commencer à jouer en 1 ou 2 minutes.

Conclusion

Alors, est-ce un remplacement digne de ce nom pour un vrai PC physique ? C’est une question difficile. Je viens d’un lourd passé de gamer PC, donc je peux facilement repérer les différences, même avec être hors du jeu pendant quelques années. Certains diront : “Mais vous aurez un PC de première classe pour moins de 30€ par mois !” Et c’est vrai, mais je compromet aussi la qualité de l’image, en obtenant des baisses d’image incohérentes, et puis il y a le décalage en entrée – le décalage en entrée étant toujours le problème numéro un pour moi. Même si je m’y suis habitué, je sais qu’il est là. Combinez ces problèmes et il est difficile de vous convaincre que le PC sur lequel vous jouez se trouve dans la même pièce que vous.

Cela dit, je vais continuer avec Shadow pour les deux prochains mois. C’est tellement près d’être un très bon service que je veux l’utiliser un peu plus longtemps et voir comment les choses s’améliorent. Mon premier mois était à moitié prix, mon deuxième mois est aussi réduit avec une offre de Noël, alors quand mon troisième mois approche, je déciderai si je dois continuer ou quitter le navire. Au prix de 26,95 £/mois, ce n’est pas exactement bon marché, et vous pourriez acheter un système assez décent pour à peu près le même coût mensuel.

Si vous êtes très intéressé par les services de cloud gaming, en particulier Shadow, donnez lui une chance.

Mise à jour de mai 2019

J’ai reçu un nombre régulier de lectures de cet article et j’ai donc pensé que je pourrais faire une petite mise à jour de mon expérience avec Shadow.

Pour faire simple, je ne suis plus un client Shadow.

Comme je l’ai écrit plus haut, j’ai eu deux bons mois de fiabilité assez solide avec Shadow, mais elle a rapidement chuté – littéralement du jour au lendemain au début de Février. Le ping et la perte de paquets ont explosé, rendant tout autre chose que la navigation sur le bureau inutilisable. Même la lecture de vidéos sur YouTube a causé des problèmes. Cela a duré quelques semaines, pendant que je jouais au tennis par courriel avec le service à la clientèle.

Shadow ne s’est jamais tenu responsable des problèmes que j’avais. Et voilà le problème. Pourquoi le feraient-ils ? Il y a tellement de pièces mobiles avec des services cloud, tellement de points de défaillance qu’il est pratiquement impossible d’isoler et de résoudre les problèmes d’un client individuel sans qu’il se rende personnellement chez vous.

C’était peut-être mon FAI, mais il y avait pas mal de clients sur Discord qui souffraient de problèmes similaires, avec des FAI différents. Mes problèmes ont aussi commencé au dos d’une mise à jour de Shadow, ce qui m’a aussi fait croire que ça venait de leur fin.

J’ai fini par céder en achetant ma propre console de jeu, et je n’ai pas regretté. Sur le papier, ce n’est pas aussi sophistiqué que le système Shadow, mais c’est sûr qu’il en a l’air. Les problèmes que j’ai eus avec les FPS signifiaient que je n’avais jamais vraiment l’impression de jouer à une vitesse constante de 60 images par seconde. Cela signifiait aussi que je pouvais jouer à des jeux avec une qualité d’image irréprochable.

Cela m’amène à mon dernier point concernant Google Stadia. Même s’ils disposent d’une infrastructure infiniment meilleure que les petites entreprises comme Shadow, je reste sceptique. En tant que plate-forme de jeu casual, jouée avec une manette et sur un téléviseur de l’autre côté de la pièce, elle a le potentiel de plaire à beaucoup de gens. Mais pour ceux qui, comme moi, préfèrent jouer sur PC, s’asseoir près d’un moniteur et utiliser la souris et le clavier, je ne sais pas comment ils vont faire correspondre le délai d’entrée zéro d’une machine locale et une image sans perte.

Je garderai un œil attentif sur Stadia, mais pour les 3/4 ans à venir jusqu’à ce que mon gréement ait besoin d’être amélioré, je serai vraiment très heureux.

Laisser un commentaire

Name
E-mail
Commentaire

Paiements 100% sécurisés

CIC Monetico - Cofidis 3 ou 4 fois - Paypal - Virement

Garantie de 6 mois à 2 ans

Pièces neuves : 2 ansPièces reconditionnées : 6 mois

Démarche éco-responsable

8kg de déchets électroniques en moins

Une question ? Appelez-moi !

Discutons par téléphone au 06.21.29.30.00

Facebook

Retrouvez l'Artefact sur Facebook

©Artefact 2019. Tous droits réservés à Jean-Baptiste JUGE - Mentions légales - Politique de confidentialité - Conditions générales de vente